top of page
UNADJUSTEDNONRAW_thumb_4782.jpg

SaLi

Recherche de vie écologique en France

Rechercher
  • Photo du rédacteurunjardinvert

Profiter



Il y a parfois des périodes où tout se met en place. Grâce à Workaway, nous avons bénéficié d'une semaine d'aide très sympathique et le plafond du grenier est enfin presque terminé. Nous ne cessions de repousser ces travaux mineurs, mais la vue du grenier n'était pas plus réjouissante. Et donc, en partie à cause du mauvais temps, c'était le travail idéal. Le grenier est désormais tout neuf et retrouve immédiatement son potentiel. En dehors des tâches ménagères, nous avons eu de bonnes conversations (en français) et nous avons apprécié d'être à l'extérieur, même si c'était surtout sous la pluie. Jusqu'à présent, nous avons toujours fait de belles rencontres par l'intermédiaire de Workaway, avec des jeunes enthousiastes et intéressés par notre projet. Nous espérons une nouvelle rencontre à la fin de ce mois, car nous accueillons déjà un nouvel invité.



Comme tous les ans, j'semait des tomates dans la première quinzaine de mars, mais elles n'ont pas poussé aussi bien que d'habitude. La cause n'est pas tout à fait claire, mais au moins les petites mouches n'ont pas aidé. Heureusement, j'ai pu reprendre des plantes de l'endroit où est née ma passion pour le potager. Samenboerderij Haegevelde avait plus de plantes que d'espace et certaines d'entre elles viennent donc en France. Car une saison maraîchère sans tomates, ce n'est pas possible. Autant les tomates se sont mal comportées, autant les poivrons se portent bien. Ils étaient pourtant ensemble. Heureusement, car nous avons épuisé notre stock de jalapeños et ils nous manquent. Dans le jardin, tout semble plus tardif cette année, le mauvais temps persistant n'a pas permis de semer et la nature semble aussi avoir pris du recul. L'expérience m'a appris que même si je ne peux pas m'empêcher de semer tôt, les plantes semées tardivement poussent plus vite et dépassent rapidement les premières.


Pour ma part, j'ai surtout travaillé dans le jardin. Pendant que les enfants jouaient, j'ai débarrassé les bordures des mauvaises herbes, enlevé les ronces épineuses et les clôtures, et planté beaucoup de fleurs. Notre jardin a déjà l'air beaucoup plus agréable, et la nouvelle entrée du potager est la cerise sur le gâteau. J'ai hâte que les nouvelles plantations commencent à pousser.



Pour un certain nombre de jeunes arbres nouvellement plantés, nous devrons attendre et voir. Leurs jeunes feuilles tendres ont beaucoup souffert du gel tardif. L'arbre à soupe à l'oignon et le poivre de Sichuan, en particulier, n'ont pas fière allure. J'espère qu'ils se rétabliront, j'étais si heureuse de les ajouter à la forêt nourricière. Nous avons fait de notre mieux pour protéger autant de plantes que possible, mais cela s'est avéré insuffisant. Nous avions sous-estimé l'ampleur des dégâts causés par ces jeunes feuilles, et nous étions particulièrement attentifs aux plantes qui ne supportent pas le gel et les fleurs. Une leçon à retenir pour la prochaine fois. J'ai lu que de nombreuses plantes appréciées pour les forêts nourricières proviennent de climats terrestres. Elles résistent très bien au gel, mais mal aux gelées de fin de printemps. Dans un climat continental, le temps chaud s'accompagne d'un interrupteur et les plantes ne sont donc pas habituées aux gelées après une période plus chaude, comme nous en avons l'habitude.


Nous avons également beaucoup apprécié la compagnie de nos amis et de notre famille le mois dernier ; maintenant que les enfants grandissent un peu, il semble qu'il y ait à nouveau plus de place pour cela. Nous n'avons pas seulement des amis belges, nous nous faisons aussi de nouveaux amis ici. Malgré quelques contretemps, tout parais se mettre en place. ❤️ Pour terminer, le jardin de la maison de vacances, qui, même par temps pluvieux, brille par sa splendeur florale.





13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

En route

コメント


bottom of page